Newsletter

Retrouvez les dernières actualités de l'écurie dans notre dernière Newsletter Mars 2017

Suivez-nous !

FacebookLinkedinTwitterYoutube

Formula Student

Après avoir participé pendant une dizaine d’années au Trophée SIA, l’EPSA a souhaité diversifier ses activités et s’attaquer à la conception d’une voiture pour le Formula Student 2014. L’objectif est de développer les compétences de conception des élèves ingénieurs dans une compétition internationale regroupant les meilleures universités et écoles d’ingénieurs du monde entier.

Créé en 1981 par la SAE (Society of Automotive Engineers), et présent en Europe depuis une quinzaine d’années, le Formula Student est une compétition étudiante évaluant la conception et la production d’une voiture monoplace, proche d'une Formule 1. A travers de nombreuses épreuves, les équipes sont jugées sur leur travail de conception ainsi que sur leur capacité à produire une voiture performante, fiable et pouvant être fabriquée en série à moindre coût.

L'EPSA participe aux Formula Student Italy et UK, mais il existe de nombreuses autres compétitions à travers le monde.

 

Les voitures

Les voitures sont des monoplaces de petite taille à cockpit ouvert et à roues apparentes. Les châssis sont tubulaires ou monocoque et doivent répondre à des exigences strictes concernant le dimensionnement. Les voitures sont propulsées par un moteur thermique de 710cc maximum, comportant une bride à l’admission de 20mm de diamètre et roulant à l’essence sans plomb ou à l’E85. Une catégorie électrique est aussi présente dans les différentes compétitions. 

Chaque année, ce ne sont pas moins de 650 écuries qui participent au Formula Student (500 en thermique, 150 en électrique). En France, cinq écuries prennent part à cette compétition de très haut niveau.

En moyenne, les voitures pèsent entre 180 et 250kg, et sont capables de passer de 0 à 100km/h en moins de 4.5 secondes.

Chaque année, l'Ecurie produit un nouveau véhicule pour le Formula Student. Trois ont déjà vu le jour : Dynamix, Atomix et Kinetix.

 La compétition

 Le « scrutineering »

Il s’agit d’une inspection minutieuse du véhicule afin de vérifier sa conformité au règlement. En plus de contrôler la présence de tous les éléments de sécurité, les juges vérifient si la voiture respecte la limitation de bruit et dispose d’une puissance de freinage suffisante pour bloquer les quatre roues en même temps. Un test d’inclinaison (45° puis 60°) permet de détecter la présence de fuites et de s’assurer que le centre de gravité est assez bas pour éviter que la voiture se retourne.

Une fois ces inspections terminées, l’équipe est autorisée à participer aux épreuves statiques et dynamiques.

 Les épreuves statiques

Cost and Manufacturing : L’équipe doit présenter une analyse des coûts détaillée de sa voiture et sera notée sur sa capacité à chiffrer tous les processus de fabrication et d’assemblage nécessaires à sa construction et sur les solutions trouvées pour minimiser les dépenses.

Design : Le but de cette épreuve est de justifier tous les choix techniques retenus pour la construction de la voiture à travers un dossier de 8 pages mêlant explications et schémas.

Presentation : L’équipe doit ici convaincre des investisseurs de commercialiser la voiture sur le marché des compétitions amateurs. Il faut donc prouver que le véhicule répond au mieux aux attentes des acheteurs potentiels et serait rentable en cas de production en série.

 Les épreuves dynamiques

Accélération : La voiture doit parcourir 75 mètres en ligne droite le plus rapidement possible.

 

Skid-Pad : La maniabilité et la tenue de route de la voiture sont évaluées sur un circuit en 8.

 

Autocross : Pour démontrer les performances dynamiques de la voiture, le pilote doit parcourir un circuit sinueux de moins d’un kilomètre le plus rapidement possible. Il s’agit des qualifications pour l’épreuve d’endurance. 

 

Endurance : La voiture doit rouler 22km en deux relais de 11km sur le même circuit que l’autocross. On note ici les performances de la voiture ainsi que sa fiabilité.

Efficiency : La voiture doit avoir une faible consommation de carburant, les mesures se font lors de la course d’endurance.

 

Le classement se fait au nombre de points, selon la répartition suivante :

 

 

Les résultats

Dès sa première année de participation au Formula Student, l'EPSA a gagné le prix du Best New-Comer, récompensant l'écurie la plus performante participant pour la première fois à cette compétition avec Dynamix.

Pour sa seconde participation, l'EPSA a obtenu, avec le véhicule Atomix, la 31ème place sur 108 concurrents, permettant de rester la meilleure équipe Française, au cours d'une compétition d'un niveau jusqu'alors jamais atteint.